Varicosités des Membres Inférieurs et du Visage : Comprendre et Traiter

De petites veines visibles et dilatées peuvent apparaître sur les membres inférieurs et le visage. On les appelle « varicosités » ou « télangiectasies ». Elles concernent la médecine esthétique mais peuvent aussi signaler des problèmes circulatoires sous-jacents. Leur traitement et leur gestion nécessitent une approche médicale adaptée.

Sommaire

  • Les varicosités correspondent à la dilatation permanente de certains petits vaisseaux superficiels qui deviennent alors visibles à l’œil nu (ce qui n’est pas le cas lorsqu’ils ont leur taille normale). 

     Sur le visage, elles sont généralement liées à la couperose-rosacée ; sur les jambes, elles sont plus souvent en rapport avec une maladie veineuse. 

     Selon leur profondeur dans le derme ou l’hypoderme, les vaisseaux auront une couleur plus ou moins rouge ou violette ou bleue. 

     La dilatation permanente de ces vaisseaux témoigne d’une pression sous-jacente trop forte liée à divers facteurs : 

    • La grossesse 
    • Le surpoids 
    • Une cause de pression anormale en amont (par exemple une intervention chirurgicale)  
    • Le relâchement des tissus lié à l’âge

Causes et Facteurs de Risque

  • Hérédité : la prédisposition génétique joue un rôle important. 
  • Âge : le vieillissement et le relâchement des tissus peut affaiblir les parois veineuses. 
  • Mode de vie : La station debout prolongée, le surpoids et le manque d'exercice aggravent le problème. 
  • Hormones : Les fluctuations hormonales, en particulier chez la femme où la prise de contraceptifs oraux et les grossesses peuvent accélérer leur apparition.

Traitement des Varicosités

  • Au Centre Laser Rive Gauche, nous traitons les varicosités car leur disparition s’accompagne d’une amélioration de la circulation et de l’oxygénation dans les tissus correspondants. Nous préférons faire de la prévention dès que possible, au moins une fois par an, et ainsi éviter d’éventuels ulcères veineux, l’âge venu, chez nos patients. 

    Pour ce faire, il existe plusieurs méthodes complémentaires, toutes visant à faire disparaître les vaisseaux trop dilatés (ils ont pris en général au moins dix fois leur diamètre initial). Ces vaisseaux sont devenus non fonctionnels, un peu comme une rivière qui est sortie de son lit et empêche la culture des terres qu’elle inonde. Il faut donc les sécher pour drainer le liquide superflu dans les tissus alentour. Cet asséchement, appelé sclérose des vaisseaux, peut se faire de plusieurs façons : 

  • Soit par sclérothérapie : Une solution est injectée dans les veines ; elle entraîne une coagulation du sang et les deux parois de la veine se collent l’une sur l’autre, ce qui la fait ensuite disparaître (les globules blancs vont mettre environ 6 semaines à dissoudre et digérer ces vaisseaux transformés en minuscules petits « boudins »).

 

  • Soit par laser vasculaire : Des traitements lasers (1064nm, 532nm, 595nm…) peuvent être utilisés pour diminuer la visibilité des varicosités, particulièrement sur le visage. Les paramètres et le nombre de séances seront différents selon la zone du corps concernée. Sur le visage, les séances ne sont pas douloureuses. Sur les jambes, elles peuvent être douloureuses et on utilisera alors un moyen adapté pour limiter la sensation douloureuse et rendre la séance plus confortable. 

 

  • Mesures préventives : Le port de bas de contention veineuse, l'exercice régulier, le rafraîchissement, la crénothérapie, la phytothérapie et l’homéopathie ainsi que dormir avec les jambes surélevées aident à prévenir leur aggravation.

Prévention et Soins Quotidiens

  • Maintenir un poids santé et faire de l'exercice régulièrement. 
  • Éviter de rester debout ou assis sans bouger pendant de longues périodes. 
  • Protéger sa peau du soleil, en particulier sur le visage, pour prévenir l'aggravation des varicosités faciales.  
  • Consulter un spécialiste est crucial pour un diagnostic précis et un plan de traitement adapté. Les varicosités peuvent être le signe de problèmes de santé plus graves, nécessitant une évaluation médicale approfondie.